Partenaires

CNRS
INSIS



Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

          Version Française         English Version       

Accueil du site > Installations expérimentales > Propulsion spatiale & souffleries hypersoniques > Installation PIVOINE 2G ...

Installation PIVOINE 2G ...

Moyen national d’essais propulsion plasmique - PIVOINE 2G

Le Moyen National d’Essais PIVOINE_2G permet de mettre en œuvre, d’étudier et d’améliorer des moteurs électriques à plasma de type à effet Hall. Ces moteurs sont utilisés en propulsion spatiale pour le contrôle d’attitude des satellites, pour du transfert d’orbite et pour du voyage interplanétaire.

Vue du Moyen National d’essais PIVOINE 2G Système de contrôle-commande du banc

Ce moyen d’essais a été le principal outil expérimental de 4 Groupements de Recherche qui se sont déroulés entre janvier 1996 et décembre 2011 sur la thématique de propulsion plasmique par effet Hall qui ont associé le CNRS, des Universités, le CNES, l’ONERA et la SNECMA. Depuis janvier 2012 ces mêmes partenaires sont associés dans le cadre d’un Groupement d’Interêt Scientifique intitulé ’Propulsion par Plasmas dans l’Espace’.

Une équipe technique composée d’un Responsable d’Exploitation et d’un Conducteur/Opérateur a en charge le fonctionnement opérationnel du banc et la réalisation des campagnes d’essais.

Un système de cryopompage à 2 étages du banc optimisé pour le xénon permet de maintenir une pression de 2 10-5 mbar Xe pour un débit de gaz dans le moteur de 5 mg/s avec le premier étage et il permet de maintenir une pression de 2 10-5 mbar Xe pour un débit de gaz dans le moteur de 21 mg/s avec les deux étages en service.

Moteur PPSX000ML équipé pour des mesures par LIF PPS100ML en tir sur cible BNSIO2

Le système de cryopompage dispose d’une capacité thermique de 3 et 8 kW respectivement pour chacun des deux étages.

Le banc est équipé, en diagnostics de base, d’une balance de poussée mono-axe dans la gamme 5-1000 mN, d’un système d’analyseur d’énergie des ions du jet de plasma dans la gamme 0-1200 eV, d’un système de sonde électrostatique, d’un bras rotatifs multisondes ioniques, d’un système d’acquisition multivoies simultanées DC-200 kHz et DC-4GHz et d’un système de spectrométrie de masse pour l’analyse du vide résiduel.

D’autres diagnostics complémentaires peuvent être mis en œuvre par les différentes équipes du Groupement ; LIF, diffusion cohérente, spectrométrie d’émission, thermographie infrarouge.


Contact :

Sous-rubriques :